• Charente
  • Charente Maritime
  • Viene / Deux-Sèvres
  • Dordogne
  • Landes
  • Lot et Garonne
  • Tarn et Garonne
  • Echo de l’Ouest
  • Gironde
mardi, septembre 27, 2022

Suivez-nous

Connexion avec


Les vannes de l’incertitude

spot_img

À l'issue d'une phase de concertation achevée le 21 décembre, le maître d'ouvrage, Bordeaux Métropole, devra dire si le projet de captage d'eau dans le sous-sol profond du Médoc sera maintenu en l'état, modifié ou abandonné.

On suspecte parfois qu'une procédure de concertation, fut-elle marquée du sceau de la transparence, n'est faite que pour donner l'illusion d'un débat public contradictoire alors que la décision concernant le projet soumis à la discussion est déjà prise. À propos du projet de champ captant des Landes du Médoc, porté par Bordeaux Métropole, cette concertation préalable n'était pas une obligation. Ce qui lui confère une certaine valeur. Sur un sujet aussi crucial que le partage et la préservation de la ressource en eau, cette concertation en amont était tout de même un prérequis en vue d'obtenir le Graal rarement atteint : l'acceptation sociale du projet.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonnés. Offre numérique ou Offre intégrale. Si vous êtes déjà abonnés connectez-vous

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

18,331FansJ'aime

Abonnez vous

AccueilActualitésLes vannes de l'incertitude
ARTICLES LIÉES